E4

Favret, l’abbé archéologue

Au début du XXe siècle, l’abbé Favret s’impose comme explorateur infatigable des nécropoles celtiques des environs d’Epernay et de Châlons. Entre 1910 et 1914, l’abbé fouille plus de 600 tombes gauloises, en compagnie du peintre Amaury Thiérot et du capitaine Léon Bérard. Ce dernier met à profit son sens de l’observation aiguisé et la rigueur de ses notes prises sur le terrain. Dans une Champagne ravagée par la guerre, Favret poursuit ses recherches. En 1923, il découvre une vaste nécropole à Chouilly, au lieu-dit « Les Jogasses ». Favret y distingue deux groupes de sépultures, dont l’un livre des objets plus anciens que ceux des nécropoles marniennes connues jusqu’alors. Cette découverte donne un tour nouveau à la carrière de Favret et à la compréhension des sociétés qui peuplaient la Champagne il y a 2500 ans. 

Titre
1900-1940 : Un essor inattendu
Type de média
image
Image
Torques et Cie
Légende

Planche de l’album manuscrit de Léon Bérard représentant les découvertes de la nécropole des Grandes-Loges, « Les Mortes Vaches » (Marne). Vers 1914.

Exposition associée
Torques et compagnie
Image miniature chapitre
Torques et Cie
Chapitre ?
Non